Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Jo, l'Indien dans la ville

Articles avec #sens de la vie

commentaires

Manipulation : 10 Trucs à appliquer !

23 Mai 2017, 23:08pm

Publié par Jo l'Indien

manipulation

De nombreuses études ont prouvé que 93% de notre communication passe par le non-verbal (posture, gestes + ton de la voix). A ce titre, outre vos mots, votre attitude doit être en accord avec vos intentions. Dans l'exemple ci-dessus, nous avons mis en avant ces aspects car "nous n'avons qu'une occasion de faire une bonne première impression".

L'ensemble de ces éléments devrait être mémorisé par n'importe quel commercial, communicant ou négociateur pour optimiser ses chances d'arriver à atteindre ses objectifs.

Voici une liste non exhaustive d'ouvrages qui m'ont inspiré à la réalisation de cette merveilleuse infographie :

Manipuler, pourquoi et comment - Bastien Bricout (de Secret Story 4)

Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens - Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois

Comment se faire des amis - Dale Carnégie

Le Nouveau Savoir-Vivre Malin - Catherine et Laurence Dupin

100 petites expériences en psychologie du consommateur - Nicolas Guéguen

The Mystery Method - Mystery

Le Langage des Gestes Pour les Nuls - Joseph Messinger

Et si je me vendais mieux !  - Sylvie Prostassieff

#manipulation #badboy #cesttoutpourmoi

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Jo l'Indien Chez Les Belges (Part 2/3)

30 Septembre 2015, 23:01pm

Publié par Jo l'Indien

Cet article est la suite de ce post. Je continue mon compte-rendu sur la Belgique en mettant l'accent sur le Centre Belge de la Bande-Dessinée et les fresques de BD qui ornent la ville.

LE CENTRE BELGE DE LA BANDE-DESSINEE (CBBD)

« Fille : J’ai vécu à Bruxelles et je n’ai jamais visité le Centre Belge de la Band-Dessinée »

Suite à ces mots, il était bien entendu que toute relation s’avérait impossible avec cette demoiselle. Comment peut-on vivre dans la capitale mondiale de la bande-dessinée et ne pas visiter cette 8ème merveille du monde moderne ??

En un week-end, j’ai réalisé ce que celle-dont-je-ne-prononcerai-plus-le-nom n’avait pas fait.

Le CBBD (oui, je suis pour l’économie de polices de caractères) se situe dans le centre-ville et demeure l’un des musées les plus importants de la capitale Belge (plus réputé que le musée des beaux-arts par exemple).

Avant même de prendre ses billets (que j’ai obtenu à moitié prix dans le cadre du festival annuel de la bande-dessinée, lors du premier week-end de septembre), on croise des statues d’Astérix (cocorico !), de Lucky Luke, d’un Schtroumpf (je ne sais pas lequel, c’est qu’ils se ressemblent tous), ainsi que la fusée de Tintin ou bien encore la 2CV des parents de Boule (ndlr : le marmot maître de Bill).

 

On grimpe les marches et on ne peut s’empêcher de sourire en voyant cette marche légèrement brisée, illustrée par une vignette de Tintin (Hergé).

Le premier étage est dédié à l’histoire de la bande-dessinée de ses origines à nos jours, ainsi qu’aux différentes étapes de la création d’une bande-dessinée (crayonnées, encrage, colorisation et même distribution et marketing).

Le deuxième étage abrite – outre l’énorme chapeau de Spirou -  l’histoire du bâtiment (autrefois dédié à la vente de meubles), des expositions permanentes dédiées à Hergé, aux Schtroumpfs ainsi qu’à Blake et Mortimer (mais fermé lors de mon passage car en restauration L) et des expositions temporaires.

Pour ma part, j’ai eu droit à une rétrospective sur le scénariste Jean Van Hamme et l’une de ses œuvres principales : Thorgal.

Ayant un programme chargé et certaines expositions étant inaccessibles, je n’ai consacré que 3 heures à ce lieu.

 

LES FRESQUES

Au détour de la ville de Bruxelles, vous tomberez assurément sur l’une des multiples fresques de bande-dessinée qui ornent les murs des bâtiments.

Pour vous faire l’économie d’une visite guidée pédestre, je vous propose quelques prises de vue agrémentés des commentaires explicatifs.

A retenir : les fresques ont pour la plupart vocation à se fondre dans le décor dans lequel ils sont exposés (un peu comme « le mouvement In Situ » dans l’art contemporain).

Ainsi, cette grande fresque de Spirou et Fantasio, au pied de l’ascenseur,  se situe sur une place qui abrite une fontaine décorée d’un singe tous deux représentés dans le dessin. Les vendeurs qui tentent de s’arracher le costume du célèbre groom ont les traits des différents auteurs et repreneurs de la sérié Spirou (Franquin, Jijé, Tome et Janry…).

« Passe Moi l’Ciel » de Janry et Stuf figure sur un mur longiligne et joue sur la verticalité entre les hauteurs du ciel et les profondeurs de l’enfer. La fresque se lit donc de haut en bas (ou de bas en haut, c’est selon vos envies).

La fresque de Blondin et Cirage (et cet étonnant personnage jaune aux tâches noires qui vous rappelleront un fameux personnage à la longue queue) est un extrait en deux cases dont la séparation est assurée par le rebord-même du mur.

Odilon Verjus se fond parfaitement dans le décor puisque le décor de cette fresque se complète avec le décor réel. Il faut se situer bien en face de la fresque pour bien voir cette continuité… et imaginer le Palais de Justice sans ses éternels échafaudages.

La fresque de Ric Hochet est –selon moi – celle qui se fond la plus parfaitement à son décor. Le mur dessiné semble être l’authentique mur de cet immeuble et les personnages jouent une parfaite interaction avec le lieu. BIG UP !

 

Broussaille propose quant à lui une mise en abime ! On y retrouve donc le décor dans lequel il est exposé, mais aussi le même décor dans le même décor dans le même décor…

Comment peut-on parler de la BD belge sans observer une ouvre d’Hergé ? Ce n’est pas notre reporter Tintin qui est mis en avant, mais les chenapans en culottes courtes Quick et Flupke qui vivent un gag à l’aide d’une représentation de palissade en bois peinte… sur un mur en briques !

Il y’en a beaucoup d’autres à découvrir : à vous de poursuivre la quête à l’occasion.

De plus, pour des oeuvres caritatives, des rues ont été symboliquement renommées avec des identités de personnages de BD, à vous aussi de les retrouver.

En attendant, sachez qu’il y a également des statues qui parcourent la ville.

Ca change des statues classiques en marbre, non ?

 

#Bruxelles #Belgique #CBBD #fresques #bande-dessinée

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Jo l'Indien Chez Les Belges (Part 1/3)

27 Septembre 2015, 23:01pm

Publié par Jo l'Indien

ET PIM ! Pour vous un mini-guide afin de vous donner des idées pour votre futur séjour en Belgique (Bruxelles pour être précis). Oui, oui, vous irez à Bruxelles puisque je vous le dis.

QUE VOIR ?

Le Manneken Pis : L’icône de la France est la Tour Eiffel, celle de l’Inde est le Taj Mahal (ouaips, je sais, c’est la classe) et celle de la Belgique… un petit garçon qui fait pipi. Voilà. Contrairement à l’œuvre de Gugus Eiffel (pour les intimes), le Manneken Pis n’est point visible de loin. Bien au contraire, il est plutôt discret – ce qui est préférable pour ce qu’il est en train de faire - et n’est repérable qu’au coin d’une rue étonnamment touristique. Profitez de ce passage pour arpenter les boutiques de souvenirs. Chaque année, au mois de septembre, le bambin est affublé d’une tenue. Cette année, il semble avoir pris des couleurs vertes (je regrette de ne pas l’avoir vu à poil quand même).

La Grand Place : En 3 mots : MA-GNI-FIQUE (oui, je ne distingue pas les mots et les syllabes) ! Tu as aimé la cour des miracles à Pise (en espérant que tu aies eu la bonne idée d’y aller) ? Alors tu aimeras aussi la Grand Place de Bruxelles. Vue à 360 ° sur des monuments cultes et magnifiques, de jour comme de nuit, une pure claque visuelle. Aïe !

Les Galeries Royales : Pas loin de la Grand Place, au détour d’une rue, vous circulerez dans les longs couloirs des Galeries Royales, une sorte de Versailles en libre accès, sans file d’attente, en plein cœur de la ville. Bon, il n’y a que l’équivalent de la Galerie des Glaces, ne vous attendez pas à finir dans un château non plus… Ne lisez pas ce que je n’ai pas écrit.

Le Mont des Arts : Avoir une vue de la ville en surplombant un jardin magnifiquement taillé ? Le Mont des Arts est pour vous !

Le Palais de Justice : Un monument monumental à la superficie avoisinant la cathédrale Saint-Pierre du Vatican. Sa taille imposante et sa situation géographique rend les prises de vues complètes difficiles, et un côté de cet édifice est recouvert d’échafaudages. Selon la légende, ces derniers seraient présents depuis des décennies. #FAIL.

Ah ! Petite précision, tous ces lieux peuvent être visités à pieds. Plutôt cool, non ?

 

 

QUE MANGER ?

Les Cornets de Frites : On est touriste ou on ne l’est pas ! Vous n’allez pas passer à côté de ça, non ? Alors, on se cherche à chaque coin rue du centre-ville une échoppe proposant les célèbres cornets de frites (cuites 2 fois), spécialités belges paradoxalement connues chez les anglo-saxons sous le nom de « french fries ». Pour quelques euros, on trompe sa faim sur le pouce en poursuivant son circuit piéton.

Les Waffles : On poursuit sa tournée culinaire de clichés par un petit dessert : le Waffle. Cette gaufre belge qui se mange chaud est fortement représenté dans les rues touristiques qui jouxtent le Manneken Pis. Pour la première, on hésite pas à plonger la main dans le porte-monnaie pour les suppléments chantilly/glace/etautretralalas.

Les Moules Frites dans la rue des Bouchers : Plus touriste que cette rue pour se restaurer, tu meurs ! Une succession de restaurants à moules-frites où les commerciaux serveurs se battent pour vous happer dans leur établissement, toujours meilleur que celui de leur – identique – voisin. Petite précision pour toi, bon français, au plat pays, la fameuse « carafe d’eau » est payante.

Le Comics Cafe : Je ne suis pas super objectif mais le Comics Cafe est le meilleur restaurant belge : on mange des hamburgers classiques comme dans un Indiana, mais le tout entouré de nombreux originaux de BD ou de dessins animés encadrés (BD franco-belge, comics américains et manga japonais) ou de statues à l’image de personnages célèbres du 9ème art (mention spéciale à la prison Tintin dans les toilettes). Que demande le peuple ?

OU BOIRE ?

Le Délirium : Maintenant que tu as fais des économies en ne prenant rien à boire au restaurant, il est l’heure de se désaltérer, saperlipopette ! LE lieu connu outre-mer est le célèbre Délirium, avec sa mascotte, l’éléphant rose (ça veut dire ce que ça veut dire), bar de 3 étages situé dans une petite rue en perpendiculaire de la rue des Bouchers. Quand on a connu les prix de Paris, la capitale belge, en termes de prix pour les bières, c’est donné ! Beaucoup de monde, vous êtes prévenus.

Le Korbo : Pour être franc, je n’y suis pas allé, mais une habituée de la ville m’a dit que les filles y étaient souvent bourrées et dansaient sur les tables… maintenant que j’écris ces lignes, je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas allé y faire un tour. #LOSE.

 

AVEC QUI OU COUCHER ?

Faites comme bon vous semble, mais il est fortement conseillé de préférer le centre-ville (vers la Grand Place quoi.)

Sur ce, c’est tout pour moi et je vous souhaite un bon séjour ! 

 

PS : Passez le bonjour à Stromae de ma part.

 

#Belgique #Bruxelles #Tintin #Guide #sejour #week-end

Voir les commentaires

commentaires

Péché Mignon

10 Avril 2014, 23:11pm

Publié par Jo l'Indien

http://kamathaz.free.fr/jolindien/JoetlaR%e9uniondObeses01.jpg

http://kamathaz.free.fr/jolindien/JoetlaR%e9uniondObeses02.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Le Jeu de la Bombe

28 Décembre 2013, 00:04am

Publié par Jo l'Indien

rateaux, friendzone, balle au prisonnier, bombe

 

TAGS : #friendzone, #bombe, #rateaux, #jeux, #enfants

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>